LHC : des débuts laborieux

Technologie Ajouter un commentaire

Pour ceux qui n’auraient pas suivi l’histoire, le LHC, ou Large Hadron Collider, est un accélérateur de particules mis en place par le CERN à la frontière franco-suisse. Ce dernier doit, en particulier, permettre aux chercheurs d’étudier les trous noirs.

Au début du mois de septembre, le LHC est vu comme une abomination, capable d’aspirer l’humanité dans un trou noir généré. Depuis, la mise en service de l’accélérateur à permis de diminuer les craintes mais le “joujou” est sujet à de nombreux problèmes techniques.

Vendredi dernier, la machine à Big Bang a connu un important problème, forçant les scientifiques à arrêter l’opération pendant 2 mois. Ce dernier découle d’une fuite d’hélium dans le tunnel abritant l’accélérateur. Ce qui prendra autant de temps sera le réchauffage du tunnel puisqu’il est plongé à -271,3°C pour son fonctionnement. Il faudra donc remonter la température pour que les techniciens puissent travailler.

Ce sursis va permettre aux sceptiques du LHC de respirer un peu. Mais de toute façon, les scientifique ne sont pas pressés puisque le projet existe depuis 1983.

Articles relatifs

Une réponse to “LHC : des débuts laborieux”

  1. Mr Windows Says:

    Продолжайте также.

Poster un commentaire

Thème Wordpress & icones par MoussTic Corp.
Flux RSS Commentaires RSS Connexion