NON à la taxe pour financer la télé publique !

Evènement, Internet posté par Laurent 3 commentaires »

Groupe France Télévision En voyant comment se dessine l’arrêt des diffusions de spot de publicité sur France 2, je sens au fond de moi un sentiment de révolte monter ! Jean François Copé, président de la commission, a officiellement envisagés trois scénarios pour financer la suppression des publicités sur les chaînes publiques et devinez qui est visé indirectement : l’internaute et le mobinaute , soit la France entière !

Voici les trois possibilités non exhaustives :

  • une hausse de la redevance,
  • une taxe sur les chaînes privées et le secteur des télécoms ,
  • une taxe sur l’électronique grand public.

Le premier, qui toucherait les possesseurs d’ordinateurs équipés d’un tuner TV, passe par une hausse de la redevance TV dont l’assiette de cette taxe serait élargie à ces derniers, ainsi qu’aux équipements dans les résidences secondaires. Etant donné qu’une bonne proportion des PC portables vendus à l’heure actuelle sont équipés de tuner TV, inutile de vous dire que celui qui payera la note avec cette solution sera le consommateur.

Le deuxième scénario consiste en une redistribution du produit de la redevance plus favorable à France Télévisions, avec un déploiement d’une taxe sur les recettes publicitaires des chaînes privées et sur le chiffre d’affaires des opérateurs de téléphonie et des fournisseurs d’accès à internet . Une taxe qui devrait se monter à 0,5 % pour un secteur qui dégage, selon les estimations de la Commission, 42 milliards d’euros de revenus. Ce scénario à la préférence du président de la commission et on le comprend, un secteur en pleine croissance est encore “presque pas” surtaxé, une véritable aubaine. Mais le problème, c’est que tous les possesseurs de téléphones mobiles et tous les internautes vont payer une taxe pour des chaînes qu’ils ne regardent pas forcément.

La troisième piste privilégie, quant à elle, une taxe sur les « produits bruns », c’est-à-dire sur l’électronique grand public. Cette dernière visant directement tous les produits qui sont aujourd’hui considérés comme des produits de grande consommation.

En conclusion, préparez vos porte monnaie, la suppression de la publicité sur des chaînes publiques qui, il faut avouer, ne sont pas regardées, c’est nous qui la payeront ! Et là, je dit NON ! Si vous êtes contre ce phénomène, votez pour que cette propositions de lois ne passe pas :



tags: , ,

Thème Wordpress & icones par MoussTic Corp.
Flux RSS Commentaires RSS Connexion